Chloé Beckett : « Malgré tout : un petit pari sans importance devenu un rêve éve

Publié le : 23/07/2019 17:30:00
Catégories : Interviews , Quoi de neuf ?



Qu'est-ce-qui vous a poussé à écrire « Malgré tout » ? Quelle a été votre source d’inspiration ?

Chloé Beckett : Clairement ? Mon mari. Nous rentrions de vacances et j’avais tapé sur mon téléphone quelques bribes de mon futur manuscrit. Au moment de vouloir les lui lire pour avoir son avis, il m’a mise au défi d’écrire l’histoire jusqu’au bout. Le soir même, je me mettais à écrire « Malgré tout ». Aujourd’hui ce qui était un petit pari sans importance est en train de devenir un rêve éveillé. 

Pour ce qui est de la source d’inspiration, il y en a eu plusieurs. D’abord, les histoires d’amour impossibles où les deux protagonistes ont une différence d’âge importante ; et le monde un peu à part de la vie à l’université où je n’ai moi-même jamais eu l’occasion d’étudier. J’avais envie d’explorer ces deux univers différents, de les assembler et d’en faire une belle histoire. 



Les Lipsivores ne vous connaissent pas encore : parlez-nous un peu de vous ?

Je vais bientôt avoir 27 ans. Je viens d’un tout petit petit village non loin de Perpignan, dans le Sud.  Concernant mon métier, difficile de s’arrêter sur une seule et unique profession. J’ai déjà travaillé dans une banque, dans une maison de retraite, dans une station thermale, dans un centre de rééducation alimentaire et j’en passe. Je suis diététicienne de formation mais je travaille actuellement en tant que cuisinière dans une restauration collective.



D’où vous vient votre passion pour l’écriture ? Comment en êtes-vous venue à être publiée ?

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé écrire. À l’école primaire, contrairement aux copains, j’adorais quand le professeur nous annonçait « Dictée surprise ! ». Dans la famille, j’étais celle à qui l’on demandait toujours d’écrire les lettres, les discours, les textes de cérémonie. Et j’adorais ça. Le soir en allant me coucher, je pouvais passer des heures à imaginer des histoires dans ma tête à partir d’une toute petite idée. Le lendemain, j’avais hâte de me coucher pour pouvoir reprendre là où je m’étais arrêtée. Quand j’ai fini d’écrire « Malgré tout », je me suis dit « Voilà, c’est terminé. Cette histoire va sûrement rester cachée pour toujours au fond de mon ordinateur mais ce n’est pas grave, je suis déjà fière d’avoir été au bout de mon projet ». J’avais lu dans des articles qu’il était quasi impossible pour une auteure plus que débutante comme moi de se faire publier alors je n’osais même pas imaginer que cela pouvait m’arriver. Un jour, je suis tombée sur une émission avec l’une des auteures de la maison Lips&Co, et j’ai vu à quel point la ligne éditoriale correspondait à ma vision des choses. J’ai tenté ma chance et un après-midi, alors que c’était absolument imprévu, j’ai envoyé mon manuscrit. Quelques semaines plus tard, je me retrouvais sur un petit nuage quand on m’annonçait que mon manuscrit avait été retenu.  



Quel message souhaitez-vous véhiculer dans « Malgré tout » ?

Avec « Malgré tout », je voulais montrer que, quand il y a de l’amour entre deux personnes, peu importe les obstacles qui se dresseront sur votre chemin, peu importe les personnes malveillantes qui voudront vous anéantir, peu importe ce que l’on attend de vous. Si vous croyez en votre amour, si vous n’écoutez que vous, tout est possible. Dans la vie et surtout en amour, il faut apprendre à se battre. 



Y a-t-il un peu de vous dans le personnage de Beth Collins ?

Beaucoup oui. Au départ, je voulais que Beth ne me ressemble pas mais au fil de l’écriture, naturellement, je me suis rendu compte que beaucoup de ses réflexions étaient les miennes. Elle est altruiste, discrète, créative, débrouillarde et proche de sa famille comme je le suis. Le seul point sur lequel nous sommes différentes, serait les sorties. Beth est une fêtarde, une vraie, tandis que je suis plus casanière. 




Découvrez le début de « Malgré tout » dans notre Lipsithèque ! 




Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

1 commentaires

Karine


30/07/2019 20:27:56

Livre qui se dévore! ADDICTIF, jusqu'au bout!

Nouveau compte S'inscrire