Livi Dreem : « J’avais envie d’avoir une héroïne qui sortait de l’ordinaire »

Publié le : 13/08/2019 17:30:00
Catégories : Interviews , Quoi de neuf ?



Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire « Different » ? Quelle a été votre source d’inspiration ?

A l’origine, j’ai écrit « Different » pour un concours de nouvelles littéraires. Mais elle m’a tellement tenu à cœur que j’ai décidé de la transformer en roman.  Lorsque j’ai débuté « Different », les campagnes publicitaires commençaient à mettre en avant les mannequins « hors standards », couverts de tatouages de la tête aux pieds, physiquement atypiques, et j’ai trouvé ça génial. Je me suis dit qu’une héroïne qui ne correspondrait pas aux canons de beauté habituels serait vraiment intéressante. 



Vous y mettez en avant un personnage peu commun : Shade, qui se trouve être albinos. Pourquoi ?

Dans mon roman, j’avais envie d’avoir une héroïne qui sortait de l’ordinaire, unique, que l’on ne retrouverait nulle part ailleurs. Je souhaitais que sa différence se remarque au premier coup d’œil, qu’un personnage comme elle puisse avoir sa propre histoire. Parce qu’après tout, nous sommes tous des êtres humains et nous sommes tous différents à notre manière, alors pourquoi ne pas mettre en lumière ceux qui doivent subir leur différence et le poids du regard des autres au quotidien ? 



Qui vous a inspiré pour les personnages de Shade et Nathan ?

Je ne me suis pas inspirée de personnes pour créer Shade et Nathan, mais plutôt d’idées que je voulais qu’ils incarnent. Shade est cette jeune fille qui se sent perdue dans un monde qui ne l’accepte pas, car elle ne correspond pas à l’image que l’on a de la personne « normale ». Mais elle est également cette femme forte, qui au fil du temps fait fi de ce que l’on peut bien penser d’elle, qui décide de vivre sa vie comme elle l’entend sans se soucier du jugement du regard de l’autre. Nathan ,lui, est le protecteur, celui qui va protéger Shade du monde extérieur, d’elle-même, et dont l’abnégation est totale. Nathan est l’homme qui va accepter l’autre tel qu’il est, car finalement, la différence n’existe pas à ses yeux.



Quel message souhaitez-vous véhiculer dans « Different » ?

Pour être honnête, en commençant à écrire « Different », je n’avais pas en tête de message particulier à faire passer. Mais au fil de l’écriture, je pense qu’il s’est imposé de lui-même à moi. Je crois que chaque jeune fille ou jeune femme peut s’identifier à Shade sans pour autant être atteinte d’une anomalie génétique, car au fond, nous avons toutes été cette fille moquée à un moment ou à un autre, à différents degrés bien entendu. Qui n’a jamais été « la grosse vache », « la planche à pain », « la moche », « la bonnasse » et j’en passe… Qui n’a jamais souffert de ne pas forcément atteindre l’image que l’on attendait de lui, de ne pas entrer dans une case bien définie et de se sentir à côté de la plaque ?  Je voudrais que les jeunes filles, et jeunes garçons, n’aient plus honte de leurs différences, et au contraire, qu’ils en soient fiers. Qu’ils regardent le monde et qu’ils affirment haut et fort : « Et alors ? ». Je souhaiterais qu’ils comprennent que leurs particularités les rendent uniques, que ce sont elles qui font d’eux des êtres exceptionnels. C’est au monde de changer, pas à eux de s’y conformer.



Pourquoi avoir choisi le genre de la romance ?

Je ne m’imagine pas écrire autre chose que de la romance, j’en suis une fan inconditionnelle. Les histoires d’amour me font vibrer, rêver, quelles qu’elles soient. Selon moi, ce sont les sentiments qui naissent entre les personnages qui donnent de la profondeur, du piquant, et de l’intensité au récit, qu’il soit contemporain, fantastique… J’essaye de retranscrire dans mes propres romans tout ce que les histoires d’amour me font ressentir.



Rendez-vous le 19 août prochain pour la sortie de "Different", sur notre boutique en ligne et en version numérique ! 



Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Nouveau compte S'inscrire